Hydratation, aux oubliettes ?

Chez l'être humain, le besoin en eau est le premier besoin indispensable, puisque la mort survient quand le corps perd plus de 15 % de son poids en eau. En effet, il faut bien avoir conscience que l'eau représente environ 60 % du poids total d'un corps humain adulte.

Suivant l'âge, les pathologies, le travail et les activités, les besoins doivent être respectés, aux risques de voir apparaître des troubles liés à la déshydratation.



Il est possible de rester en vie au moins 2 semaines en état de jeûne alimentaire contre moins de 5 jours en état de jeûne hydrique. L'eau est donc un élément essentiel à notre survie, beaucoup plus importante que l'alimentation !


L'eau est répartie dans l'ensemble de notre corps et notamment dans notre cerveau, nos poumons, nos reins, notre circulation sanguine, notre cœur, nos muscles, notre foie et notre peau. On peut déjà comprendre que si l'apport hydrique diminue, cela affecte directement nos organes.


Quels sont les mécanismes de l'eau avec notre corps ?


Tout d'abord, il faut savoir que les sorties naturelles d'eau représentent 2.5 L/jour. Cette quantité est éliminée via les urines, les selles, la respiration (on pense à la buée) et par la transpiration. La sortie d'eau peut augmenter dans des situations particulières comme l'augmentation de la température en été, la sécheresse, en cas de fièvre, de diarrhées, de vomissements et d'urines importantes.


Ensuite, parlons des voies d'entrées de l'eau dans notre corps. Elles sont assurées dans un premier temps par l'eau de constitution des aliments que nous ingérons, dont les plus riches sont les fruits et légumes, les laitages, les céréales (se gorgent d'eau après cuisson) ... Dans un second temps par l'eau de boisson que nous consommons telle quelle, comme l'eau du robinet, en bouteille, gazeuse, thé, tisane, café ...


Quels sont les rôles de l'eau ?


Pour faire simple ...

Nous avons pu voir précédemment que l'eau est un élément majoritaire dans la constitution de notre corps. On peut donc garder en tête qu'une bonne hydratation permet le bon fonctionnement de notre organisme, dont on gardera pour exemples : fonctionnement de nos organes, maintient d'une température corporelle constante, confort digestif, élimination des déchets ...



Le mécanisme de la soif, QUESAKO ?

La SOIF représente le besoin de boire et la sensation que l'on ressent après avoir bu, c'est un mécanisme naturel.

La soif permet de compenser les pertes hydriques de l'organisme qu'elles soient habituelles ou pathologiques.

Mais attention, il ne faut surtout pas attendre d'avoir soif pour boire !

En effet, la sensation de soif signifie que le processus de déshydratation est déjà amorcé.



Quels sont nos besoins en eau ?


Cette quantité varie en fonction de chaque individu, de part son âge, son sexe, son état physique et de ses activités.

D'une manière générale, les besoins sont estimés entre 2.5 à 3 Litres d'eau par jour dont 1.5 à 2 Litres d'eau de boisson :


Bien sûr, il est évident qu'il ne faut pas boire 1.5L d'eau d'un seul trait, mais de bien les répartir sur la journée et de varier les sources (thé, tisane, eau aromatisée ...). Si cela est difficile pour vous, n'hésitez pas à vous faire des mémos, à télécharger une application de rappel ou encore d'avoir toujours à portée de main une bouteille ou gourde.



Attention !


Cet article concerne la population lambda.

L'hydratation concernant les sportifs et l'activité physique en générale est plus complexe, et sera donc traitée en détails dans un futur article.